Comment les entreprises ont-elle réagi face au Covid-19 ?

survivre face au covid 19

Globalement, la pandémie de coronavirus a touché deux domaines clés de la société mondiale : la santé publique et l’économie. La santé, car, en fin de compte, c’est la vie des gens qui est en jeu et qu’il faut préserver en premier lieu. Cette épidémie a changé également l’agenda des entreprises, qui ont dû réfléchir dès que possible à la manière de répondre aux chocs majeurs. Les dirigeants ont été forcés d’établir des plans de reconstruction et de transformation du travail pour l’avenir. Plus important, que de penser à booster les ventes, il s’agit d’élaborer des stratégies pour engager le public, améliorer l’expérience et renforcer l’image. C’est d’ailleurs ce que font les entreprises pour surmonter la crise du Covid-19 afin de maximiser les profits et d’assurer la santé financière. 

Adopter le fameux télétravail 

C’est sans aucun doute l’une des actions pour vaincre le coronavirus qui a surpris de nombreuses entreprises. Après tout, dans la pratique, la mise en œuvre du bureau à domicile finit par apporter des avantages inattendus, tels que : 

  • Coûts d’exploitation réduits ; 
  • Productivité accrue ; 
  • Amélioration du bien-être des employés ;

cependant, certaines recherches indiquent que la productivité et le sentiment d’équipe peuvent être affectés. Surtout, s’il n’y a pas d’adaptations dans la structure proposée au salarié et, bien sûr, mise en place de nouvelles routines. À titre d’exemple, des équipements de qualité, des réunions périodiques et des canaux de communication interne efficaces.

Les experts de chez Paul Morlet management prédisent que ce modèle de travail ne fait pas seulement partie de la façon dont les entreprises font face à Covid-19, mais comme une nouvelle vision du contrat. Après tout, le travail à distance était déjà une tendance et devrait rester, en mélangeant, bien sûr, avec le travail en présentiel.

Préserver les relations avec les clients

L’une des plus grandes préoccupations concernant la façon dont les entreprises réagiraient à la pandémie était liée à « l’oubli ». Oui, la peur d’être oublié par le client était quelque chose qui effrayait de nombreux managers. La solution était donc de développer des solutions pour les risques de conformité et de maintien de la relation client liés à l’impossibilité de reprendre la production à court terme.

  • Après une épidémie, les organisations doivent coopérer avec les clients pour comprendre les changements du marché et gérer l’impact de la reprise ; 
  • Le marketing numérique a été l’une des meilleures actions pour vaincre le coronavirus. De nombreuses entreprises misent sur le marketing de contenu, les publications et les interactions via les réseaux sociaux. Ce comportement est non seulement utile pour être présent dans la routine du consommateur, mais aussi pour ajouter de la valeur et augmenter la crédibilité de l’entreprise, avec un contenu riche et des informations d’intérêt. Saviez-vous que les consommateurs s’attendent même à ce que les entreprises utilisent le marketing pour expliquer comment elles gèrent la pandémie ?
  • Il est très important de créer un plan précis pour la reprise des activités. Après tout, avec un scénario aussi instable, le client ne sait pas exactement quels canaux sont disponibles, les nouvelles heures de fonctionnement et les comportements qui seront adoptés à chaque point.
  • Selon Paul Morlet management, les entreprises doivent identifier et évaluer les contrats dont la conformité peut être affectée et informer rapidement la partie liée afin d’atténuer les pertes éventuelles, ainsi que d’évaluer s’il est nécessaire de conclure un nouveau contrat et de conserver des preuves à utiliser dans d’éventuelles procédures civiles.

Évaluer les risques et clarifier les mécanismes d’intervention d’urgence, les plans et la division du travail

De nombreuses entreprises disposent déjà de « plans d’urgence » ou de « plans de développement durable de l’entreprise », qui les mettent souvent en œuvre immédiatement en cas d’urgence majeure.

Si une entreprise n’a pas de tels plans, elle doit procéder à une évaluation immédiate et complète de tous les risques, y compris les problèmes avec les employés, les tiers, le gouvernement, d’autres publics externes et l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement. Selon l’évaluation des risques, l’entreprise doit répondre aux questions relatives à l’espace de bureau, aux plans de production, aux achats, à l’approvisionnement et à la logistique, à la sécurité des employés et au capital financier, ainsi qu’à d’autres questions importantes liées aux plans d’urgence et à la division du travail.

Diversifier les canaux de service 

La dernière, et non des moindres, c’est la diversification des canaux. Selon Paul Morlet, cette stratégie a même été l’une des premières étapes de la manière dont les entreprises s’attaquent au Covid-19. Après tout, pour maintenir leurs activités, beaucoup avaient besoin de mettre en place des systèmes de livraison et des canaux de vente en ligne.

Mais un avertissement ! Pour que cette stratégie soit positive sur le long terme, il est important d’établir, dès le départ, une intégration entre ces canaux. Ainsi, avec la réouverture des points de vente physiques, nous n’aurons pas de conflits de stock, de service et d’information entre canaux.

Plus important que de savoir comment les entreprises gèrent la pandémie, c’est de suivre les bons exemples du marché et d’appliquer les mesures imposées par les agences de santé. C’est pourquoi il est très intéressant de s’inspirer de ces grandes entreprises.

Développer son business pour gagner plus d’argent
Accompagnement d’experts et conseils pour développer votre projet