Faut-il céder son entreprise en période de crise ?

Céder son entreprise

La pandémie de Covid-19 aura chamboulé tout le monde économique durant l’année 2020. Certains secteurs ont été touchés de plein fouet et les trésoreries sont dans le rouge. Face à cette situation, de nombreuses entreprises cherchent des liquidités et n’hésitent pas à céder leur entreprise afin de survivre. Mais est-ce vraiment une bonne idée de céder son entreprise en pleine période de crise ? Voici quelques explications à ce sujet.

Divers critères sont à prendre en compte

Il faut savoir que lors d’une crise économique comme le monde connait en 2020, il existe deux types d’entreprises qui sont touchées par ce phénomène. Les entreprises qui sont impactées de façon négatives, mais il existe aussi des entreprises qui sont touchées positivement. Dans le premier cas, la cession de votre activité sera la solution privilégiée afin de conserver les emplois et les activités dans les mois à venir. Toutefois, sachez qu’il est important de prendre en compte certains critères au moment de la vente de votre entreprise, notamment durant une période de crise.

La situation nécessite-t-elle de céder votre entreprise ?

Dans une situation de crise, il est important d’observer l’état de votre trésorerie. Si cette dernière est au plus bas et que les dettes s’accumulent tandis que l’espoir, à court terme, de remonter la pente, s’amenuise, il est peut-être temps de songer à une cession d’entreprise. Si votre trésorerie est en mesure de tenir quelques mois supplémentaires, vous avez donc la possibilité d’opter pour une solution classique pour la vente de votre entreprise. Dans le cas contraire, il vous faudra faire appel à la justice, une solution qui risque d’être bien plus longue.

Fixer le prix de votre entreprise

C’est bien là tout le problème. Avec la crise, le mode de consommation des gens a changé et il est très compliqué pour de nombreux chefs d’entreprise d’avoir une stratégie à moyen terme. Dans ce cas, faire une évaluation de la valeur de l’entreprise peut s’avérer être difficile puisque les méthodes traditionnelles comme l’EBITDA, par exemple, ne sont plus forcément représentatives et ne peuvent pas donner une stratégie à moyen terme en raison de la crise économique liée à la COVID-19.

Dans cette situation, plusieurs solutions s’offrent à vous. Soit un repreneur estime qu’il est mieux d’acheter maintenant et donc de fixer un prix fixe, soit, dans le cas contraire, ce dernier est inquiet de l’avenir et des résultats de l’entreprise et peut mettre son projet de reprise en attente. Face à cela, entre le vendeur et l’acheter un prix fixe peut être payé immédiatement, tandis qu’un montant variable peut être établi en fonction des résultats réalisés par l’entreprise dans les mois suivants la vente.

Faire appel à une société spécialisée

Face à la crise économique, vous songez à effectuer une cession d’entreprise ? Si vous semblez désemparé par cela, vous avez la possibilité de faire appel à un organisme spécialisé dans ce domaine. C’est notamment le cas de P2C Partners. Que vous soyez à la tête d’une PME, d’un groupe, d’un investisseur privé, ce cabinet est en mesure de vous accompagner dans le projet de transmission et de cession de votre entreprise afin que cette dernière soit préservée et que la sortie du cédant s’effectue dans les meilleures conditions possibles. P2C Partners sera à vos côté durant toutes les étapes de la cession de votre entreprise. Ce cabinet s’engage à accompagner les clients de manières exclusives. Un processus qui comporte notamment la préparation, les recherches, les négociations ainsi que la finalisation de votre vente qui s’effectuera par la concrétisation juridique de l’accord conclu entre les deux parties grâce au protocole final.

Comment les entreprises ont-elle réagi face au Covid-19 ?
Développer son business pour gagner plus d’argent