SARL, SAS, SCI : quel type de société choisir pour mon entreprise ?

Vous êtes sur le point de fonder votre propre entreprise, mais vous ne savez pas encore quel statut juridique choisir. Selon le type de société qui va être créée, il vous faudra bien choisir la dénomination d’entreprise, et la forme juridique qui convient le mieux à votre future entreprise. Sachez d’abord que chaque statut juridique a ses propres spécificités, et de cela dépendront les formalités à suivre, les dossiers à créer, et les difficultés que la création pourra engendrer, s’il y en a.

Entreprise sociétale ou personnelle

Si vous êtes plusieurs à fonder l’entreprise, vous pourrez adopter n’importe quel statut juridique parmi les SAS, SARL, SNC, Société Civile ou Société anonyme… Si vous allez être seul pour créer votre Société immobilière, vous vous tournerez vers la SAS unipersonnelle (SASU), la SARL unipersonnelle (EURL), ou la SCI (Société Civile Immobilière). Ensuite, il va falloir penser aux démarches juridiques, ce qui n’est pas chose facile. Bien au contraire, il s’agit de l’une des démarches les plus longues et les plus complexes et délicates qui soient. Ainsi, afin de créer une SCI, il est important de demander l’aide et l’assistance de professionnels et d’experts. Il vaut mieux se rapprocher d’une bonne agence juridique en fait. Que ce soit pour une entreprise individuelle, personnelle, ou autre… Ici, on va se pencher un peu plus sur le cas d’une entreprise personnelle, sur la création d’une SCI. Découvrez comment vous pouvez, en toute sérénité pour créer et gérer votre SCI avec Formalizi.

La SCI pour éviter l’indivision

La Société Civile Immobilière est une forme d’entreprise dans laquelle deux (ou plusieurs) actionnaires s’associent et reçoivent chacun des parts sociales en échange de leurs actions ou de leurs apports. Cette forme juridique est idéale pour éviter ou gérer le régime de l’indivision et tous les déboires que ça peut entraîner. La création d’une SCI vise surtout à protéger le patrimoine, mais aussi à protéger l’un ou l’autre associé en cas de décès ou d’éventuels conflits ou litiges. C’est notamment le cas des biens immobiliers familiaux, au cas où on redoute les conflits lors des transmissions des biens.

Les étapes de création

Il vous faudra donc, être totalement sûr et décidé sur le genre de société que vous allez monter. Serait-ce une entreprise individuelle, sociétale, ou une familiale. De tout ceci dépendra la dénomination d’entreprise qui va être adoptée. Choisissez le nom que portera votre Société, après la dénomination et son futur siège social : chez vous, dans son propre local, ou en domiciliation. Et laissez les experts professionnels comme Formalizi s’occuper de tout ce qui est paperasse et gérance. Vous serez tranquilles.

Création d’entreprise: les démarches à suivre pour déposer un capital à la banque
Business plan, étude de marché :conseils pour monter sa boîte