Etudiant et entrepreneur : c’est possible ?

Être à la fois étudiant et entrepreneur est tout à fait possible. D’ailleurs, en partenariat avec l’organisme national PÉPITE (pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat), nombreux établissements encouragent les jeunes étudiants à se forger dans l’entrepreneuriat tout en poursuivant leur étude universitaire. Le statut d’étudiant entrepreneur présente des opportunités non-négligeables. Nombreux sont ceux qui ont déjà lancé dans cette aventure. Alors, si vous êtes étudiant et vous avez un éventuel projet d’entreprise en tête, il est temps de monter votre start-up. Voici comment procéder.

Comment faire ?

Faire des études, c’est pour avoir un bon travail à la fin. Toutefois, si vous avez l’âme entrepreneuriale, pourquoi ne pas créer votre propre emploi dès maintenant ? Vous pouvez, par exemple, commencez par une société par action simplifiée unipersonnelle. Pour en savoir plus sur, cliquez ici. Non seulement cela vous permet de mettre en pratique ce que vous avez appris, mais également de préparer votre avenir dès maintenant. Vous devez comprendre que même s’il est possible d’être étudiant et entrepreneur, la création d’entreprise est très difficile. Entre les horaires, la préparation des mémoires et les stages, il est extrêmement difficile d’avoir un peu de temps libre pour un éventuel projet. De plus, les fournisseurs et partenaires sont beaucoup plus exigeants envers des jeunes sans expérience professionnelle. C’est pourquoi vous avez besoin d’un interlocuteur professionnel pour réaliser votre projet.

Les avantages

Comme les jeunes n’ont pas les épaules pour réaliser son projet, cette démarche est une opportunité de réaliser ses rêves. C’est un chemin qui les conduit pas à pas vers l’avenir. En effet, tôt ou tard, ce sont les entrepreneurs de demain. Alors, autant qu’il s’applique dès son plus jeune âge pour réussir. Le statut de jeunes entrepreneurs permet également aux étudiants de profiter de nombre d’avantages tels qu’un espace pour travailler, une exonération totale d’Impôts sur les bénéfices pour la première année de la création et 50% pour la deuxième année, mais aussi une exonération sur les taxes foncières et cotisations patronales… Dans le seul but de faciliter la création de projets.

Quels sont les critères pour y accéder ?

Pour accéder à ce statut de jeunes étudiants entrepreneurs, rien n’est plus simple. Vous devez être étudiant dans un établissement d’enseignement supérieur ou diplômé d’un établissement supérieur. Vous devez avoir moins de 28 ans, avoir le sens de créativité et surtout être réalistes et motivés. Le plus important : avoir un projet en tête. À noter qu’il n’y a pas d’exigence restrictive concernant le type du projet !

Création d’entreprise : faire confiance à un cabinet de conseil à Lyon
Créer sa franchise en tout facilité